Bagarre à Léona Niasséne : comment Cheikh Niass a été sauvé in-extremis par la police

L’enterrement de Sidy Lamine Niass n’a pas été de tout repos pour ses enfants, notamment son fils aîné, Cheikh Niass. Dans la ville sainte, il ne s’est pas fait que des amis surtout après avoir tenu tête aux dignitaires religieux de Kaolack pour inhumer son père à Yoff et aussi pour ses choix de la place où devait reposée son père dans la mausolée, qui serait à l’origine des retards accusés dans la cérémonie d’inhumation d’après plusieurs témoins. Plusieurs actes qui ont fait que des talibés ont gardé une dent contre lui et avaient décidé de solder leurs comptes avec le fils de Sidy Lamine.

D’après plusieurs témoins, raconte Vox Populi, Cheikh Niass a été malmené par des talibés déchaînés. Il aura fallu l’intervention des éléments de la gendarmerie (Gign) et de la police (Bip), qui l’ont évacué, pieds nus, avec son frère, sur le corbillard qui a transporté le corps de leur père au commissariat de Kaolack.

C’est ainsi qu’ils ont été récupérés, par la suite, par deux voitures 4×4 pour les acheminer directement sur Dakar.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok