Bakel : un camion se renverse et fait un mort

Un mort, c’est le bilan de l’accident de la circulation survenu sur l’axe Bakel – Ourossogui, précisément au village de Tourimé. Un camion qui convoyait du matériel de construction s’est renversé en manœuvrant pour franchir une déviation en pente ascendante. La victime Makhan Koïta, est un manœuvre malien. Le chauffeur a été placé en garde-à-vue, pour homicide involontaire.

Encore un mort qui vient allonger le nombre de victimes d’accidents de la circulation dans la partie orientale du pays. Ce nième accident est survenu à Bakel, précisément à la lisière du village de Tourimé.

Et une fois de plus, c’est un gros porteur convoyant du matériel de construction qui au cœur du drame. Selon des témoignages recueillis, l’accident est survenu avant-hier, dans l’après-midi, lorsque le camionneur s’est engagé sur une déviation en pente ascendante, sur l’axe routier Bakel – Ourossogui. En manœuvrant pour franchir cette déviation située à hauteur du poste de santé de Tourimé, il perd le contrôle du camion qui s’est renversé avec ses occupants, sur le bas-côté. L’un des occupants, le manœuvre Makhan Koïta, 30 ans, originaire du Mali, succombe sur le coup. Informés, les gendarmes de la compagnie de Bakel ont effectué les constats d’usage, avant que la dépouille ne soit acheminée à la morgue du district sanitaire de Bakel. Le camionneur a été mis aux arrêts, pour homicide involontaire.

Choqués, les habitants de la contrée ont exprimé leur courroux, face à la récurrence des accidents de la circulation, indexé les lenteurs des travaux de cet axe, Bakel – Ourossogui et vertement interpellé le ministre des Infrastructures, Abdoulaye Daouda Diallo.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok