Ballon d’Or : Sergio Ramos remet Griezmann à sa place…

Antoine Griezmann ne s’arrête plus. L’international tricolore a lancé une grande campagne dans les médias afin de poser sa candidature pour l’obtention du Ballon d’Or. Le 5 septembre, quelques jours après avoir appris qu’il ne faisait pas partie des trois finalistes pour le trophée FIFA-The Best 2018, il s’était clairement positionné pour le Ballon d’Or France Football dans un entretien accordé à L’Équipe.

« Oui, j’y pense, surtout que j’en suis de plus en plus proche. Le Ballon d’Or est une récompense prestigieuse et, pour un joueur, c’est le summum. Il n’y a pas mieux, pas plus haut. C’est (ma saison) la plus réussie. Il y a des saisons où j’ai marqué plus, mais au niveau des trophées, c’est la meilleure. (…) J’ai gagné trois trophées, j’ai été important dans les moments décisifs », avait-il lancé.

Hier, c’est dans les colonnes du quotidien madrilène AS, le footballeur né en 91 en a remis une couche. « Il existe différentes façons de regarder le football. Il est clair que je suis un joueur différent de Cristiano, Messi, Neymar ou Mbappé. Je suis au top, mais je peux m’améliorer. Je cherche à être aussi complet que possible. Je ne vais pas marquer cinquante buts, mais je cherche à aider offensivement et à travailler pour l’équipe ». Puis il a ajouté : « Je mange déjà à la même table que Messi et Cristiano ». Une phrase qui a retenu l’attention et qui a beaucoup fait réagir. Et pas du tout de manière positive. Le premier à dégainer a été Diego Forlan.

Ancien joueur de l’Atlético de Madrid et ambassadeur du club en Ligue des Champions, l’Uruguayen a livré son sentiment à ce sujet. « Cristiano et Messi sont au-dessus de tout le monde. Griezmann n’est pas encore à leur niveau et Neymar, parce qu’il est si complet, est celui qui s’en approche le plus », a fait savoir Forlan.

Mais ce n’était rien avant la sortie de Sergio Ramos. En conférence de presse à la veille du match opposant le Real Madrid à l’AS Roma au stade Santiago Bernabéu, le capitaine merengue n’a pas mâché ses mots à l’égard de Grizi qui manquerait d’humilité à l’écouter.

« L’ignorance rend audacieux…chacun est libre de dire ce qui’il veut. Quand j’entends ce gamin parler, il me vient en tête de très grands joueurs qui avaient tout pour gagner et qui n’ont pas eu un Ballon d’Or. Totti, Raul, Xavi, Iniesta…Des personnes qui ont gagné beaucoup de titres et qui n’ont pas eu de prix individuel. Tout le monde est libre de dire ce qu’il veut, mais je pense qu’il devrait demander conseil à Cholo (Simeone), Godin, Koke…Des gens de son équipe qui réunissent certaines valeurs qui pourraient être utiles. Mais je ne suis pas le dernier à dire que c’est un grand joueur et je lui souhaite le meilleur ».

Antoine Griezmann n’a pas

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok