Magal

Bamba Fall se recentre sur Khalifa Sall et durcit le ton contre le pouvoir

Bamba Fall semble s’être ressaisi. Après des critiques de toutes parts sur son amitié subite avec le camp présidentiel, le maire de la Médina réapparaît plus soudé que jamais à Khalifa Sall. C’est ainsi qu’il a été aperçu, ce vendredi 8 juin, à une cérémonie de récital de Coran dédiée au maire de Dakar emprisonné dans le cadre de l’affaire dite de la caisse d’avance. Approché par nos confrères de VoxPopuli, Bamba Fall s’est exprimé sur l’accélération décriée du dossier de Khalifa Sall devant la Cour d’Appel. Selon lui, tout est fait à dessein. « Le dépôt des candidatures à la présidentielle va bientôt démarrer. Pour éliminer Khalifa Sall de la course, ils veulent accélérer son dossier afin qu’il soit condamné définitivement… Il y a des directeurs de sociétés, membres de l’Apr, qui ont été épinglés par des audits, ils vaquent tranquillement à leurs occupations. Pourquoi dans ce pays il n’y a que deux dossiers judiciaires ? Celui de Khalifa Sall et l’affaire Imam Ndao ? Et les autres dossiers ? »
A la question de savoir si, en cas de condamnation, Khalifa Sall bénéficiait d’une grâce présidentielle, Bamba Fall a apporté une réponse catégorique: « Khalifa Sall n’a pas besoin d’une grâce ! Il n’a rien fait… En cas de grâce, il n’aura plus la possibilité de briguer le suffrage des Sénégalais et il va même perdre la mairie… Le jeu de ces gens-là est un jeu de yoyo que tout le monde a compris. »

YERIMPOST.COM

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok