Bangladesh : naufrage d’une embarcation de Rohingyas, plus de 60 morts

Le bilan du naufrage d’une embarcation de réfugiés rohingyas jeudi près du Bangladesh s’élève probablement à plus de 60 morts, a annoncé vendredi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

« Vingt-trois personnes sont confirmées mortes (…). Quarante sont portées disparues et présumées noyées », a déclaré le porte-parole de l’OIM Joel Millman à des journalistes à Genève. « Le bilan final se situera aux environs de soixante morts », a-t-il ajouté, alors qu’un précédent bilan faisait état de 19 décès.

Des survivants du naufrage ont raconté à du personnel de l’OIM que le bateau transportait environ 80 personnes, dont une cinquantaine d’enfants, des Rohingyas fuyant les persécutions dont cette minorité musulmane fait l’objet dans l’Etat Rhakine, en Birmanie.

« Les survivants ont raconté avoir passé toute la nuit en mer, sans nourriture », a expliqué M. Millman.

Selon des témoins, l’embarcation a coulé à quelques encâblures de la terre ferme, victime de pluies torrentielles et de vents violents dans le golfe du Bengale.

Le « capitaine » du bateau, soupçonné d’être un trafiquant d’êtres humains, est également porté disparu et donné pour mort, a ajouté M. Millman, précisant qu’il n’était pas inclus dans le bilan de l’OIM qui ne prend en compte que les réfugiés.

commentaires
Loading...