Barça : les détails financiers du prêt de Philippe Coutinho au Bayern

La presse catalane dévoile ce samedi les dessous du prêt payant du joueur brésilien au Bayern Munich. Une opération qui va permettre au Barça d’économiser un sacré paquet d’argent.
Le FC Barcelone a enfin réussi à se débarrasser de Philippe Coutinho. Depuis le début de l’été, le Brésilien était considéré comme un joueur indésirable par Ernesto Valverde et la direction du champion d’Espagne en titre. Mais forcément, avec une telle valeur marchande et un tel salaire, il était compliqué de trouver un point de chute à la recrue la plus chère de l’histoire du club catalan (120M€+40M€).

L’idée de l’inclure dans l’opération Neymar a ensuite surgi dans la tête des dirigeants barcelonais, et Coutinho était même le principal atout des Blaugranas pour tenter de rapatrier Neymar, puisque le PSG semblait intéressé par le profil de l’ancien joueur de Liverpool. Mais c’est finalement le Bayern Munich qui a raflé la mise, et le quotidien Sport dévoile ce samedi les dessous de cette opération financière forcément moins intéressante qu’un transfert définitif pour le Barça, mais qui permet tout de même à ce dernier d’économiser quelques deniers.

Un potentiel coût total de 140 millions d’euros
Il s’agit donc d’un prêt d’un an, pour lequel les Munichois vont payer 20 millions d’euros, un montant plutôt conséquent donc pour un simple prêt. C’est aussi la somme dont avait besoin le FC Barcelone pour amortir son transfert d’il y a un an et demi. Et ce n’est pas tout, puisque le champion d’Allemagne va aussi prendre en charge l’intégralité des émoluments conséquents du joueur de la Canarinha, à savoir 12 millions d’euros net par an. De belles économies pour un Barça dont la masse salariale était trop importante.

Et si les Bavarois souhaitent s’offrir définitivement le joueur, ils vont devoir débourser la coquette somme de 120 millions d’euros. C’est effectivement le montant de l’option d’achat, non-obligatoire donc, qui a été inclue dans le deal. Une somme qui, en plus du prix du prêt, permettrait au FC Barcelone de récolter au total 140 millions d’euros, limitant donc considérablement les dégâts et les pertes financières de cette opération qui s’est avérée être un fiasco.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.