Barthélémy Dias exprime sa vive douleur : « Tanor était comme un père pour moi »

C’est avec une « très vive douleur » que Barthélémy Dias dit avoir appris la nouvelle du décès d’Ousmane Tanor Dieng. Le secrétaire général du Parti socialiste (PS) par ailleurs président en exercice du Haut conseil des collectivités territoriales (HCC) est décédé hier lundi des suites d’une longue maladie, à l’âge de 72 ans, à Paris, en France.
Dans une vidéo publiée sur Facebook, le maire de Mermoz – Sacré cœur et responsable socialiste exclu du parti avec Khalifa Sall et Cie, présente ses condoléances les plus attristées à la famille éplorée, au PS, à l’international socialiste, particulièrement (à la population) de la commune de Nguéniène, dans le département de Mbour, à toute la Nation et au président de la République, Macky Sall, ainsi qu’à lui-même.
« Ousmane Tanor Dieng était comme un père pour moi. Il a guidé mes pas en politique. Ousmane Tanor Dieng, l’homme d’Etat, leader politique », confiera-t-il. Avant de formuler des prières pour le repos de son âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.