Bignona : fin du centre aéré dédié aux enfants avec le mouvement des relais-jeunes

Fidèle son combat pour l’épanouissement des enfants du département, le mouvement de relais jeunes de Bignona vient de clôturer la collectivité éducative édition 2018 avec l’accompagnement de la coopération Bignona-Savoie. Pour la cause des enfants rien ne peut les retenir et il y a bien un raison, assurer l’éducation des enfants afin de garantir un avenir certain pour le Sénégal car « quand tous les enfants d’un village ne sont pas éduqués, c’est tout un peuple qui n’avance pas » a rappelé Vincent Diagne, directeur de la collectivité éducative, dans une citation

Les collectivités éducatives pour une construction citoyenne de la nation, thème que la tutelle a retenu cette année au niveau nationale a permis aux moniteurs mais aussi et surtout les colons d’identifier des actes d’incivisme qu’il faut combattre. Entre autres, les enfants ont cités les enfants non déclarés à la naissance, la banalisation des symboles de la République, la destruction des biens publics, le non-respect du code de la route ou encore l’insalubrité et la déforestation

Cette prise de conscience et l’engagement des enfants rassurent le conseil départemental de Bignona. Par la voix de Pape Boubacar Diédhiou, président de la commission éducation et formation de l’institution, il y a de quoi être certain que si tous les enfants du pays recevaient ce genre d’encadrement, le Sénégal sera un pays de paix ou les hommes et les femmes vivront en harmonie

Pour sa part, l’adjoint au préfet de Bignona rassure quant aux mesures prises par l’Etat pour protéger les enfants en ratifiant plusieurs textes juridiques à l’échelle mondiale ou africaine et la stratégie nationale mise en œuvre à cet effet. Mactar Sarr encourage l’organisation de centre aéré et des cadres de ce genre car étant très formatifs pour les enfants avenir de la nation

Pour la saison prochaine, les enfants souhaite aller au cap ou en gambien et sollicitent l’appui des autorités et de toutes les bonnes volontés. Le mouvement des relais jeunes a profité de cette clôture pour décerner des distinctions à des personnalités et institutions, cependant, un hommage à titre posthume a été rendu à Moustapha Sadio 1er Secretaire élu du conseil départemental décédé au mis de mai dernier pour service rendu aux enfants

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok