Boeing refuse d’endosser la responsabilité des crashs du 737 Max 8

Le système de sécurité de Boeing n’est pas responsable des deux crashs du 737 Max 8 selon le directeur général de Boeing.

Le patron de Boeing a refusé d’admettre qu’un système introduit sur son 737 Max 8 était défectueux suite à deux accidents d’avion.

Devant les investisseurs et les médias, Dennis Muilenburg a affirmé que le système n’était que l’un des facteurs d’une série d’événements qui ont mené aux catastrophes.

Mais de nouveaux rapports ont soulevé de nouvelles questions sur la sécurité de l’avion.

Il s’est avéré que des sources liées à Boeing ont contacté l’organisme américain de réglementation des compagnies aériennes au sujet de ce système.

Entre-temps, le Wall Street Journal a révélé que Boeing n’avait pas activé un dispositif de sécurité lié aux capteurs des avions 737 Max achetés par son plus gros client, Southwest Airlines.

Les 737 Max sont immobilisés au sol dans le monde entier après le Crash d’un vol d’Ethiopian Airlines près d’Addis-Abeba en mars. L’accident avait fait 157 morts.

Il fait suite à un accident survenu cinq mois plus tôt en Indonésie par Lion Air, qui avait coûté la vie à 189 personnes.

<iframe width= »700″ height= »400″ frameborder= »0″ src= »https://www.bbc.com/afrique/region-48104218/embed »></iframe>

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.