Magal

Bofa-Bayotte: « Pourquoi César Atoute Badiate doit s’exprimer »

Xavier Diatta, membre du collectif des cadres casamançais, interpelle César Atoute Badiate. Il demande tout simplement au chef rebelle de rompre le silence sur le massacre de Bofa-Bayotte et sur la disparition des quatre exploitants forestiers. Ce, pour lever les équivoques.

« Je pense fortement que César devrait s’exprimer, insiste-t-il, au micro de la Rfm, parce qu’il y a eu tellement de supputations sur sa culpabilité ou non. Il y a eu Bofa-Bayotte. Et, pas mal d’évènements qui se sont passés, avec ces quatre personnes portées disparues dans la forêt de Boussoloum. »

Diatta croit savoir que « tous les yeux se tournant vers César » dans ces deux affaires, est lié au fait que le chef rebelle (Mfdc) de la base de Kassolol, « permettrait d’aplanir la situation, d’apaiser la tension qui est là et pour les familles des victimes. »

« Ne serait que pour dire, suggère-t-il, ‘je ne sais pas ce qui s’est passé’, ce sera déjà bien. Il doit absolument s’exprimer. »

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok