CAN 2019 : la Côte d’Ivoire s’impose difficilement face à l’Afrique du Sud

Dans un match particulièrement médiocre, la Côte d’Ivoire l’a emporté sans convaincre face à une Afrique du Sud concentrée mais trop peu dangereuse (1-0), grâce à un but de Jonathan Kodjia.
La Côte d’Ivoire faisait ses grands débuts dans la Coupe d’Afrique des Nations 2019 ce lundi après-midi avec un duel face à l’Afrique du Sud. Une nation que les Eléphants n’avaient jamais battue (4 nuls et 1 défaite en 5 rencontres) mais c’est bien avec le statut de favori qu’ils abordaient cette rencontre. Ce statut est dû à la qualité de l’effectif ivoirien, qui regroupe Nicolas Pépé, Max-Alain Gradel ou encore Jean-Michaël Seri. Ces trois hommes étaient évidemment titulaires au Caire pour affronter les Bafana Bafana, qui pouvaient eux compter sur Mothiba, l’attaquant de Strasbourg, à la pointe de l’attaque.

Comme prévu, c’étaient les Ivoiriens qui dominaient dès les premiers instants, le jeu penchant clairement à droite avec la doublette Aurier-Pépé. Mais il manquait d’une lueur de lucidité dans la dernière passe pour que cela débouche sur une véritable occasion. C’est même l’Afrique du Sud qui créait le danger en premier avec une tête de Hlatshwayo à bout portant juste au dessus des cages ivoiriennes (25e). Les Bafana Bafana prenaient peu à peu confiance mais ils devaient malgré tout se méfier du talent de Pépé. Après avoir obtenu lui-même la faute, il envoyait un coup-franc direct sur la barre transversale de Williams (32e) ! Quasiment dans la foulée, sur un dégagement d’Aurier, Kodjia se retrouvait seul face au gardien et choisissait de frapper fort, centré. Williams était à la parade (33e). Le match était définitivement lancé mais il était déjà l’heure de rentrer aux vestiaires, au frais espérons-le pour eux, pour la pause.

Kodjia libère la Côte d’Ivoire
A la reprise de la rencontre, pas de changements et un jeu haché par les fautes, trop nombreuses. L’Afrique du Sud parvenait à maintenir les Ivoiriens dans ce faux rythme, et la deuxième mi-temps offrait peu de raisons de s’enthousiasmer. Jusqu’au but de Jonathan Kodjia, pas vraiment à son aise à première période, mais bien placé pour terminer une attaque rapide, l’une des rares possibles, et un bon centre de Gradel (1-0, 64e). Le score enfin ouvert, on pouvait espérer un peu plus de spectacle.

Mais l’Afrique du Sud ne devenait pas emballante d’un coup, et sous une chaleur étouffante, la Côte d’Ivoire semblait se contenter de son but d’avance. Cela donnait une fin de rencontre étrange, toujours sans rythme, où aucune des deux équipes ne parvenait à faire la différence, dans les duels ou l’envie. Dernier frisson avec un nouveau coup-franc de Pépé, sorti par Williams (89e) et c’était tout. Avec cette première victoire en phase de poule, la Côte d’Ivoire recolle au Maroc, qui l’avait emporté 1-0 face à la Namibie. Pour le spectacle par contre, il faudra repasser !

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.