CAN 2019 : le Maroc fait tomber la Côte d’Ivoire et file en huitièmes de finale !

Choc au sommet ce vendredi dans le groupe D de cette Coupe d’Afrique des Nations 2019. Le Maroc et la Côte d’Ivoire s’affrontaient au Caire. Une rencontre remportée 1 à 0 par les Lions de l’Atlas.
Une affiche alléchante. Après la rencontre très attendue entre l’Algérie et le Ségénal hier (victoire 1 à 0 des Fennecs), un autre choc était au menu de cette Coupe d’Afrique des Nations ce vendredi. En effet, le Maroc et la Côte d’Ivoire croisaient le fer au Caire. Une rencontre pour la suprématie du groupe D, dominé par deux sélections qui se sont toutes les deux imposées lors de la première journée. Si les Lions de l’Atlas ont dû compter sur un csc pour prendre le meilleur sur la Namibie (1-0), les Éléphants ont, eux, battu l’Afrique du Sud (1-0). Autant dire que la rencontre de ce vendredi était très importante. Côté marocain, Hervé Renard optait pour un 4-2-3-1 avec le trio Ziyech-Amrabat-Belhanda en soutien d’En-Nesyri. En face, les Ivoiriens étaient aussi organisés en 4-2-3-1 avec notamment Nicolas Pépé, plutôt à son avantage lors du premier match.

La rencontre démarrait tambour battant au stade Al-Salam. Dès la 1ère minute, Aurier centrait et trouvait Kodjia, qui prenait le meilleur sur Dirar et plaçait une tête qui filait droit au but. Mais Saïss, vigilant, sauvait les siens in extremis sur sa ligne en dégageant de la tête. Les Lions de l’Atlas répliquaient sous l’impulsion de Ziyech (5e, 14e), très disponible en début de rencontre. De son côté, la Côte d’Ivoire avait du mal à se procurer des occasions franches, bien agressée par des Marocains de plus en plus dangereux. À la 19e, En-Nesyri, servi par Dirar au premier poteau, se jetait mais son tir terminait dans le petit filet. La tentative suivante allait être la bonne. Après avoir éliminé plusieurs adversaires, Amrabat, très en vue, glissait le ballon à En-Nesyri. L’attaquant n’avait plus qu’à conclure lui qui envoyait une frappe du gauche gagnante (1-0, 23e).

Le Maroc seul leader du groupe D
Les Éléphants réagissaient dans la foulée avec Gradel, qui perdait son duel face à Bounou. Pépé, bien muselé durant cette mi-temps, récupérait le ballon et frappait sans trouver le cadre (24e). Bousculés, les Ivoiriens avaient du mal face à des adversaires sérieux défensivement et qui osaient offensivement avec le duo Amrabat-En-Nesyri, pas loin de récidiver et doubler la mise (35e, 39e). Malgré cela, les Ivoiriens ne lâchaient pas et multipliaient les frappes dangereuses de Dié (40e) et Seri (42e). Après une première mi-temps animée et plutôt rythmée, le Maroc, bien mieux qu’au premier match, conservait son avantage à la pause (1-0). Au retour des vestiaires, les Éléphants montraient un visage plus conquérant et récupéraient pas mal de ballons tout en essayant ensuite de bien les exploiter offensivement.

Sans réussite pour les coéquipiers de Serge Aurier, qui se blessait à la cuisse d’ailleurs. La tension montait et les deux sélections multipliaient les fautes. Le Maroc repartait de l’avant. À la 67e, En-Nesyri, encore lui, n’était pas loin du doublé. Servi par Dirar, il plaçait une madjer, qui ne trompait pas Gbohouo. Puis à la 68e, Achraf Hakimi, bousculé par Traoré, s’écroulait dans la surface. Mais l’arbitre ne sifflait pas pénalty. De son côté, la Côte d’Ivoire y croyait encore à l’image de Pépé, qui était trop court pour reprendre un centre (80e), de Bony ou Traoré, qui tentait un retourné inspiré (89e).Mais c’était le Maroc qui se montrait le plus dangereux. A la conclusion d’une belle action collective, Mazaraoui, servi par Boussoufa, butait sur le poteau (90e). Au final, les Marocains l’emportaient 1 à 0. Une victoire précieuse pour les Lions de l’Atlas, qualifiés pour les huitièmes de finale de cette Coupe d’Afrique des Nations 2019.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok