Ce qui se passe parfois au Conseil des ministres

Les réunions des Conseils des ministres au Palais sont loin d’être un fleuve tranquille pour les membres du Gouvernement.

D’après SourceA, le président Macky Sall n’est pas du tout tendre avec les siens. Loin s’en faut ! «Parfois, c’est très violent, voire chirurgical. Et, quand une bribe de la teneur des réunions fuite, le locataire du Palais n’est pas loin de piquer une crise des nerfs. Surtout quand il s’agit de propos qui lui sont attribués», confie un nouveau ministre.

Le journal  révèle également qu’un jour, le président n’a pas du tout apprécié l’ambiance «colonie de vacances» que lui ont rapportée certains participants.

Et il l’a fait savoir, en tapant du poing sur la table pour demander «plus d’engagement» à son équipe. «Bougez-vous !», avait-il tempêté, allant même jusqu’à laisser planer la menace d’un remaniement, après la suppression du poste de Premier ministre.

«N’oubliez jamais que c’est une chance, mais aussi un devoir d’être ici. Et notre seul devoir, c’est d’être en première ligne, tout le temps. Personne n’a le droit à l’erreur autour de cette table», assène-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.