Ces chefs d’Etat médiateurs de la réconciliation entre Wade et Macky

Plusieurs chefs d’Etat ont joué aux bons offices pour rapprocher Me Wade et Macky Sall. Après Alpha Condé et François Hollande, les facilitateurs du «Protocole» de Conakry, l’ancien président malien, Amadou Toumani Touré, IBK, l’actuel Président du Mali,  son homologue ivoirien Alassane Dramane Ouattara, le président Congolais, Denis Sassou Nguesso ont beaucoup contribué aux retrouvailles entre Me Abdoulaye Wade et Macky Sall, rapporte SourceA. “Alassane Dramane Ouattara est entré dans la danse, en 2017, mais a dû fâcher Abdoulaye Wade, en organisant, plus tard, son ‘’injoignabilité’’. Lors des funérailles d’Ousmane Tanor Dieng, le président malien, Ibrahima Boubacar Keïta, est mis à profit pour «travailler» son cher «père» Abdoulaye Wade”, détaille le journal. Lequel ajoute: « en séjour à Brazzaville, le président congolais, Denis Sassou Nguesso, a joué les facilitateurs et obtenu gain de cause. » D’où, le retour précipité du président Sall à Dakar alors qu’il devait, après son séjour congolais, se rendre directement au Burkina Faso pour les besoins du Sommet de la Cedeao.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.