Cheikh Tidiane Dieye (Aar li ñu bokk) : «Aliou Sall devait être entendu comme accusé»

Aliou Sall a été entendu mercredi par la Dic. Seulement, Cheikh Tidiane Dièye estime que le frère du Président ne devait pas être auditionné comme témoin, mais comme accusé. Ce responsable de la Plateforme Aar li ñu bokk confirme leur manifestation d’aujourd’hui à Guédiawaye.

Quel commentaire faites-vous de l’audition de Aliou Sall mercredi par la Dic ?
On ne peut pas faire de commentaire sur son impression ou son état d’esprit. Il a été convoqué par la Division des investigations criminelles. Nous prenons acte et cela est un pas de plus dans la marche vers la vérité. Nous ne savons pas ce qui a été dit et ce qui a été fait à l’intérieur de ces salles. Nous restons toujours sur notre demande pour que la lumière soit faite. Nous pensons simplement que l’acte a été posé pour concourir à la transparence et à la reddition des comptes pour que ceux qui sont cités dans cette affaire puissent rendre compte au Peuple sénégalais. Seulement, nous tenons à préciser que la démarche du procureur n’est pas appropriée puisqu’il (Aliou Sall) a été, à mon avis, convoqué en tant que témoin. Alors que dans cette affaire, il n’est pas témoin, il est accusé, même s’il bénéficie de la présomption d’innocence. Donc, en aucun cas il ne devrait être convoqué comme simple témoin. Et cette démarche participe de la diversion. Mais nous attendons de voir l’aboutissement de tout cela.

Une marche est prévue ce vendredi à Guédiawaye pour la transparence dans la gestion des affaires pu­bliques. Est-ce que Aar li ñu bokk va y participer ?
C’est Aar li ñu bokk même qui organise cette marche dans le cadre de la décentralisation de ses activités qui se faisaient sur les Allées du Centenaire. La première sortie est prévue à Guédiawaye. Maintenant, l’organisation pratique sur le terrain est confiée à Aar li ñu bokk-Guédiawaye parce que c’est un démembrement de le Plateforme Aar li ñu bokk.

Ne serait-il pas une provocation d’organiser une marche dans le fief de Aliou Sall ?
Non ! Absolument pas ! Ce n’est pas une provocation. On l’a déjà fait aux Allées du Centenaire. Donc, on peut le faire à Guédiawaye qui est un département et partout sur le territoire sénégalais. Et puis, Guédiawaye est à la fois proche et pratique, mais également il y a des citoyens qui sont dans ce département-là et qui ont constitué une Plateforme Aar li ñu bokk comme il y en a à Thiès, à Ziguinchor, à Saint-Louis et ailleurs. Les gens se mobilisent partout pour s’engager dans le combat pour la transparence dans la gestion des affaires publiques. C’est juste que nous ayons décidé de temps en temps de sortir pour appuyer ces mouvements Aar li ñu bokk et puis d’organiser des manifestations à caractère national dans les autres localités. C’est en quelque sorte pour donner la parole à tout le monde parce que les citoyens sont partout.

senegaldirect avec le quotidien

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok