Christophe Dugarry règle ses comptes avec Didier Deschamps

Pointé du doigt par Didier Deschamps au sortir de la victoire lors du Mondial en Russie, Christophe Dugarry a répondu au sélectionneur de l’équipe de France au micro de RMC. Morceaux choisis.
« Dugarry ose dire que je prends la France en otage. Cela dépasse l’entendement. Il dit ce qu’il veut, il a son émission radio. On a vécu des choses ensemble donc je sais qu’en termes d’état d’esprit, sincèrement, j’ai vu beaucoup, beaucoup mieux. Mais bon, ce n’est pas grave. J’ai bientôt 50 ans et je ne fais plus semblant. Je vois avec grand plaisir la majorité des joueurs. (…) Si on devait se voir avec Duga, ça ne serait même pas bonjour, bonsoir. Chacun sa route, chacun son chemin. C’est clair ». Au sortir de la victoire de l’équipe de France lors du Mondial en Russie, Didier Deschamps regrettait amèrement, dans les colonnes du Parisien, les critiques appuyées de Christophe Dugarry, désormais consultant sur RMC Sport,

Pour le retour de Team Duga sur les ondes de RMC, le champion du Monde 1998 n’a pas manqué de répondre aux attaques de son ancien capitaine. Et l’ex-Bordelais ne s’est pas démonté, se montrant plutôt offensif. « Deschamps, on lui manque de respect dès qu’on n’est pas d’accord avec lui. Il fait la pluie et le beau temps dans le football français. Il a le droit de penser ce qu’il veut. J’ai toujours trouvé illogique que Benzema ne soit pas pris, au moins pour qu’on lui dise pourquoi il ne sera pas pris pour le Mondial. Quand on est un homme de 50 ans, on appelle un joueur qui a gagné 4 Ligue des Champions pour lui dire : “voilà, pourquoi je je te prends pas” », a-t-il confié.

« On lui manque de respect dès qu’on n’est pas d’accord avec lui »
« Quand il dit qu’on n’a pas le même état d’esprit, il a raison. Je suis un homme honnête, fiable. Bravo Didier Deschamps, tu es le plus grand, le plus fort, le plus beau. Je ne suis pas prêt à tout faire pour gagner. Je suis ravi de ne pas avoir le même état d’esprit. Qu’il ne veuille plus me dire bonjour, ça ne changera pas ma vie, ça ne changera pas la sienne. Ma foi, ce n’est pas très grave », a-t-il lâché, avant d’enfoncer le clou, en remettant une couche au sujet d’un Complément d’enquête concernant DD peu avant le Mondial.

« J’ai vu un reportage avant le Mondial, je me rends compte que Didier il est dans beaucoup d’histoires… Me dire à moi que j’ai un état d’esprit douteux… On peut me dire que j’ai été un joueur moyen, que je n’ai pas toujours fait les efforts, etc. Mon état d’esprit, il ne le connaît pas. Il a passé plus de temps dans les bureaux des entraîneurs ou des présidents que dans le vestiaire avec ses partenaires. Il n’a pas toujours eu une attitude irréprochable avec les anciens de France 98 », a-t-il conclu. C’est dit. La réponse ne devrait sans doute pas tarder…

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok