Cinq choses à savoir sur le Sénégal

Le Sénégal, un des rares pays africains à n’avoir pas connu de coup d’Etat depuis son indépendance, est dirigé depuis 2012 par Macky Sall, candidat à un nouveau mandat dimanche 24 février.

– Stabilité politique

Ancienne colonie française, le Sénégal devient indépendant en 1960, avec à sa tête Léopold Sédar Senghor. Le président-poète quitte volontairement le pouvoir le 31 décembre 1980 au profit de son Premier ministre Abdou Diouf, qui sera élu en 1983, puis en 1988 et 1993.

En 2000, Abdoulaye Wade, du Parti démocratique sénégalais (PDS, libéral), remporte la présidentielle face à Abdou Diouf, une première alternance après 40 ans de régime socialiste, saluée comme un modèle de transition démocratique en Afrique.

Abdoulaye Wade est réélu en 2007. De plus en plus contesté, il est battu en 2012 par son ancien Premier ministre Macky Sall après une campagne électorale marquée par des violences.

En 2019, les deux principaux rivaux de Macky Sall, Karim Wade, le fils de l’ancien président, et Khalifa Sall, dissident du Parti socialiste et maire déchu de Dakar, sont hors course pour la présidentielle en raison de condamnations judiciaires. Quatre candidats de l’opposition font face au président sortant: l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, l’ex-chef de la diplomatie Madické Niang, le député « anti-système » Ousmane Sonko et un proche d’une influente mouvance religieuse, Issa Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.