Cojer…Thérèse a des problèmes

Thérèse Faye Diouf est depuis un certain temps victime de tirs groupés. En effet, les sorties se multiplient de la part de jeunes de l’APR pour décrier qui sa gestion de la Cojer, qui, sa façon de faire de la politique.

Il fût un temps où Mame Marième Babou était sa seule rivale. Mais, depuis que le premier ministre Mahamad Boun Abdallah Dionne a publié la liste de son nouveau gouvernement, des fronts naissent de partout. Une information selon laquelle Thérèse Faye Diouf aurait démissionné de la Cojer par frustration puisqu’elle voulait être ministre de la jeunesse a circulé dans la presse avant d’être démentie par un communiqué venant du Palais.

Et la semaine dernière, il a était question de son exclusion du secrétariat exécutif de l’Apr. Mais, après vérification auprès de ses proches collaborateurs, cette infos n’est ni plus ni moins, que de l’intox.

Si Therèse Faye Diouf n’a pas assisté à la réunion du secrétariat exécutif de l’Apr, c’est parce qu’elle avait des obligations familiales qui l’ont empêché de prendre part à cette réunion.

Ce lynchage médiatique ne semble ébranler Thérèse Faye et ses camarades puisqu’ils ne jugent pas nécessaires de répondre à leurs détracteurs parce que, disent-t-ils, ils savent ce qui les motive. Donc, pas besoin de jouer leur jeu qui se trouve être du « pousse toi de la que je m’y mette ».

En tout cas, ceux qui lorgnent le fauteuil de la mairesse de Diarère devront prendre leur mal en patience puisque le patron Macky Sall avait clairement dit que les instances de l’Apr ne se renouvèleront pas avant 2019. Et c’est lors de la célébration de l’Université Républicaine de l’année dernière qu’il l’a fait savoir aux détracteurs de la patronne de la Cojer présents à cette cérémonie pour la huer et montrer au président de la République qu’ils ne voulaient plus de la dame à la tête de leur structure.

sanslimites

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok