Commission cellulaire pour le dialogue : El Hadji Malick Guèye propose une coprésidence pouvoir-opposition

L’absence de consensus autour d’une personnalité indépendante et consensuelle devant présider la Commission cellulaire a suscité la réaction d’El hadji Malick Guèye ancien président de la Fédération départementale Pds de Kaolack. Sans tambours ni trompettes; l’ancien conseiller de Wade suggère la mise sur pied d’une coprésidence représentant l’opposition et le pouvoir.
Les avis restent pour le moment divergents sur le choix de la personnalité devant présider la commission cellulaire pour le dialogue national. El Hadji Malick Guèye propose une coprésidence pouvoir-opposition. »Comme les personnalités de la société civile qui ont été proposées ne font pas l’unanimité, je suggère que la Commission Cellulaire soit présidée par un membre de la majorité et un autre membre de l’opposition. Deux personnalités d’envergure respectées par tout le monde. l’opposition pourrait, par exemple, proposer Pape Diop pour son parcours et son vécu politique. Pour l’ancien président de la fédération, les leaders de d l’opposition ne doivent pas faire moins que Macky Sall. El Hadji Malick demande aussi aux opposants de cesser leurs attaquer contre Aly Ngouye Ndiaye.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok