Communiqué du Conseil des ministres du 19 septembre 2018

Communiqué du Conseil des ministres du 19 septembre 2018
Entamant sa communication autour de la célébration de la Tamkharite, le Chef de l’Etat présente, à nouveau, ses meilleurs vœux de santé et de bonheur à toute la Oumah islamique et prie, avec l’ensemble de la Nation, pour un Sénégal de paix et de prospérité partagée.

Appréciant les conclusions du rapport 2017 de la Banque Mondiale sur l’évaluation des politiques et Institutions publiques en Afrique subsaharienne, le Président de la République se félicite de la deuxième place honorable et remarquable du Sénégal.

A ce titre, le Chef de l’Etat magnifie les efforts remarquables consentis ces dernières années par notre pays pour renforcer la qualité de la gouvernance publique, améliorer durablement l’efficacité des différentes politiques et stratégies menées, en vue d’asseoir un environnement des affaires de standard mondial, une gestion macroéconomique exemplaire, des finances publiques saines, une politique d’emploi volontariste ainsi qu’un système de protection sociale équitable et performant.

Ainsi, le Président de la République demande au Gouvernement de poursuivre les réformes déjà engagées afin de mobiliser davantage des financements concessionnels pour intensifier le développement économique et social national, améliorer l’attractivité du Sénégal et les partenariats publics privés (PPP) qui doivent mettre en avant le transfert de technologies, l’extension de la sous-traitance et la consolidation structurelle du secteur privé national.

Poursuivant sa communication autour de la commémoration, le 26 septembre 2018, du 16ème anniversaire du naufrage du navire « Le Joola », le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de prendre, en relation avec les familles des victimes et des rescapés, toutes les dispositions en vue d’organiser, dans les meilleures conditions, notamment à Ziguinchor, les activités et cérémonies marquant la commémoration dudit anniversaire.

A cet égard, le Président de la République rappelle au Gouvernement l’impératif de finaliser le projet du Mémorial dédié aux victimes, de renforcer le soutien social aux pupilles de la Nation, aux rescapés et aux familles des victimes, de consolider le développement économique et social durable, ainsi que le désenclavement de la région naturelle de la Casamance.

Le Chef de l’Etat demande également au Gouvernement de hâter le processus de financement, par la Banque mondiale, de la deuxième phase du Projet Pôle de Développement de la Casamance (PPDC), lancé le 17 mars 2014 à Ziguinchor, au regard des résultats notables déjà constatés sur le terrain, notamment, au plan de la réalisation de pistes rurales et des performances de la production agricole.

En outre, le Président de la République magnifie l’état d’avancement très appréciable des travaux du pont sur le fleuve Gambie, la régularité et l’accessibilité des dessertes aérienne et maritime de la région, qui consolident ainsi la relance significative de l’économie locale, particulièrement du secteur stratégique du tourisme.

Par ailleurs, évoquant, le Programme d’urgence pour la modernisation des marchés, le Chef de l’Etat exprime sa vive préoccupation face à la récurrence des incendies dans les marchés du Sénégal, qui constitue une menace pour la sécurité civile.

Rappelant au Gouvernement ses directives pour une prise en charge préventive, urgente et durable de cette situation intolérable le Président de la République demande au Premier Ministre de tenir, dans les meilleurs délais, un Conseil interministériel sur la modernisation des marchés et de lui présenter, dans le courant du mois de novembre, les mesures d’urgence appropriées, ainsi que le programme de modernisation des marchés envisagés sur l’ensemble du territoire national.

Le Président de la République a terminé sa communication en adressant ses chaleureuses félicitations aux lionceaux du foot-ball, qui ont remporté de fort belle manière, le tournoi U. 17 de la zone UFOA.

Le Premier ministre a axé sa communication autour du suivi et de l’amélioration du cadre de vie des populations, du secteur de la santé, de la situation scolaire et universitaire avant de rendre compte de la coordination des activités gouvernementales.

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation africaine et internationale.

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale.

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable a rendu compte de la préparation du lancement du Programme de gestion du Littoral ouest africain (WACA).

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté :

• le projet de décret portant organisation du ministère de l’Intérieur ;

• le projet de décret portant organisation du ministère de la Femme, de la Famille et du Genre.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok