Confidence: « Mon copain est l’amant de ma patronne. »

Mon nom est Yasmine et j’ai 28 ans. J’avais 25 quand j’ai fait la connaissance de mon copain. Nous nous sommes rencontrés au sein de notre entreprise. Je suis tombée sous son charme. Il était mon maître de stage et le temps que nous avons passé ensemble nous a vraiment rapproché.

Tout s’est passé naturellement. Nous avons commencé notre relation de manière discrète car il m’a dit qu’il était interdit d’avoir une relation amoureuse entre les employés.

Je croyais tout ce qu’il me disait. Je buvais toutes ses paroles. Pour moi, j’avais rencontré l’homme parfait. Quand il plaisantait avec les autres femmes de l’entreprise cela me mettait dans une colère noire. Il essayait de me rassurer mais j’avais peur le perdre. Grâce à lui, j’ai pu intégrer l’entreprise après mon stage. Je lui ai demandé de venir voir mes parents. Il m’a dit non qu’il n’était pas prêt. Il faut dire que nos moments d’intimités se passaient dans des hôtels car il m’a expliqué qu’il vivait encore chez ses parents.

Pour ne pas le frustrer, j’ai accepté ses conditions.

Un jour, je suis arrivée en retard au bureau, je le cherchais, un collègue m’a dit qu’il était allé voir notre patronne. J’étais impatiente de lui annoncer la bonne nouvelle. J’étais enceinte. Je me suis rendue au bureau de notre patronne, la secrétaire était absente. Je m’apprêtais à taper pour rentrer, quand j’ai entendu des gémissements qui venaient du bureau. Par curiosité, j’ai regardé dans le trou de la porte et j’ai vu mon chéri couché sur notre patronne. J’ai crié de toutes mes forces et je suis partie. Je ne sais pas ce qu’ils ont fait après mon départ. Je suis revenue le lendemain, il ne m’a rien dit. En plus, je me sens tellement mal et j’ai peur que ma patronne nous renvoie tous les deux si elle découvre que je suis enceinte de lui.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok