Actualité au Sénégal - Actualité Sénégalaise

Confidence: Je suis la maîtresse de l’homme qu’il ne faut pas

Je suis Déborah et j’ai trente ans. J’ai une confidence à vous faire. Je vis un grand dilemme ces derniers temps et je ne sais pas quoi faire. 

J’ai perdu mes parents dans un accident de voiture alors que j’avais dix huit ans. J’ai un frère: Carl et une sœur: Danielle. Ma grande sœur Danielle, avait vingt cinq ans à ce moment. Elle a pris soin de nous tout ce temps jusqu’à ce qu’aujourd’hui je travaille comme commerciale dans une structure de la place.

Danielle a épousé Kévin il y a neuf ans. Ils ont eu ensemble deux enfants. Je suis allée m’installer chez ma sœur lorsque j’ai eu quelques soucis avec le propriétaire de mon appartement. Son mari et elle formaient une très belle famille. Aussi ont-ils été très accueillants avec moi.

Le jour où tout a basculé

Je m’entendais bien avec Kévin. Il était très beau et ne me laissait pas indifférente. J’essayais quand même de ne pas prêter attention à tous ses gestes affectueux jusqu’au jour où tout a basculé. Un jour, ma sœur est partie en mission plusieurs jours. Ce soir là, je finissais de me laver lorsqu’on sonna à la porte. La personne insistait tellement que je suis sortie en serviette pour ouvrir la porte. C’était mon beau-frère qui avait oublié sa clé et ne pouvait pas entrer dans la maison. Il me regarda avec un air vraiment intrigant. Je dois avouer qu’il existait déjà une atmosphère assez électrique entre nous et quand il s’approcha de moi et en une fraction de seconde, l’interdit arriva.

Après cette nuit, Kévin et moi eurent encore plusieurs rapports intimes. Je ne pouvais m’empêcher de ressentir de l’attirance pour mon beau-frère et le pire c’est que j’étais amoureuse de lui. Peu de temps après, je fus prise de remords et je décidai de mettre un terme à cette relation. Je fis part de ma décision à Kévin qui me dit qu’il n’aimait pas Danielle et qu’il voulait la quitter pour moi. Ce fut un choc. Ce soir là, je réalisai combien de fois j’avais merdé. Alors, je fis part de ma décision de m’en aller à ma sœur. Elle insista pour que je reste mais devant ma détermination, elle capitula.

Le choc

Kévin continuait de m’appeler et de m’écrire mais je n’y répondais pas. J’avais même demandé au gardien de mon immeuble de ne pas le laisser accéder à mon appartement. Quelques semaines après mon réaménagement, je perdis mon travail car la société vivait des difficultés depuis longtemps. Je passais toutes mes journées à la maison, à travailler sur des projets personnels. Un jour où je regardais une série, on fit passer une publicité sur les serviettes périodiques. Le choc! Je me rendis compte que j’accusais un retard d’un mois et demi mais je refusais cette éventualité. Je n’ai pas pu dormir toute la nuit jusqu’à l’heure de mon rendez-vous avec le médecin.

Malheureusement, le gynécologue m’apprit ce que je redoutais tant: je suis enceinte… de Kévin. Je ne sais quoi faire. Le dire à Kévin ? Et ma soeur ? J’ai déjà brisé le mariage de Danielle mais là c’est pire… Aidez-moi !

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
Close