Contentieux portant sur plus de 94 milliards : Pastef dément Madiambal Diagne, « preuve à l’appui… »

« Ousmane Sonko pourrait bien être entendu lui-même pour ses relations avec des parties prenantes dans cette procédure-là et même ses accusations peuvent se retourner contre lui. Mais aussi, il peut être entendu parce qu’il est impliqué dans ce dossier-là, je le sais…« , des propos de Madiambal Diagne qui n’ont pas tardé de faire réagir Ousmane Sonko qui, lors d’un point de presse ce mercredi, a répondu au accusations du journalistes qui l’accusait d’avoir tiré profit du contentieux concernant des titres fonciers de la famille de Ndiaga Ndoye… « Preuve à l’appui… » : affaire des 94 milliards

Selon Bassirou Diomay Faye, Madiambal Diagne a été envoyé pour tenir ces propos « parce que nous, nous sommes au courant de ceux qui le font agir. Cela fait combien de mois il n’a pas parlé ? Et c’est maintenant qu’il parle. Avant qu’il ne parle on savait même qu’il parlerait. Il a été envoyé pour ternir la réputation de politiciens intègres. Un sceau que les Sénégalais ont apposé sur le Président Ousmane Sonko. C’est ça qui fait que chaque jour qui passe, il entre de plus en plus dans le cœur des Sénégalais… »

Le responsable des cadres du Pastef estime que « la bassesse a conduit ses détracteurs à le traiter de membre du groupe terroriste Daesh, mais malgré cela, Sonko s’est rendu aussi bien au Canada qu’aux Etats-Unis sans pour autant être arrêté. Et c’est la même motivation qui a conduit un mercenaire à la plume multirécidiviste qui a été plusieurs fois condamné pour diffamation qui cherche à ternir la réputation Sonko. »

« C’est l’exproprié Tahirou Sarr qui a signé sous le nom de Seydou Sarr et a déclaré avoir signé l’expropriation au bénéfice de l’Etat sur les immeubles visés, alors qu’il n’a jamais été propriétaire (…) Cet acte constitue cependant la condition sine qua none pour procéder audit acquiescement contre la sommes de 49, 950 milliards de francs Cfa, en guise d’indemnité, renoncer à tout recours au titre de cette opération.

Aucun document ne mentionne Seydou Sarr alias Tahirou comme propriétaire. Ce même 22 août, un autre acte d’acquiescement contre la somme de 44, 227 milliards de francs Cfa au profit de l’Etat a été enregistré sur les titres fonciers 1451R appartenant toujours à la famille Ndoye. Et c’est le directeur des domaines, Mamour Diallo, Meïssa Ndiaye, chef du bureau des domaines de Ngor Almadies et l’exproprié lui-même qui n’a jamais été propriétaire, qui n’a jamais eu un droit quelconque à un titre à savoir Seydou Sarr qui ont signé le document« , poursuit-il.

« Là aussi Madiambal a tort de penser détenir la vérité puisque Mercalex, (…) appartient en réalité uniquement à Ismaïla Ba… La société est conçue avec le statut d’unipersonnelle et existe depuis 2014, soit 3 ans avant le lancement d’Atlas…« , tiennent à préciser les patriotes. Dénoncent-ils ainsi « des individus qui ne croient en rien si ce n’est au pouvoir de l’argent qu’on leur a donné… »

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok