Convocation de Gris Bordeaux : le verdict est tombé !

Affaire Gris Bordeaux : Pas de sanction pour le Tigre de Fass qui regrette cette convocation

C’est un Gris Bordeaux relax et zen qui est venu répondre à la convocation du CNG. Accompagné de toute son écurie et le collectifs des lutteurs, le troisième Tigre de Fass confie avoir été juste entendu par les dirigeants de la lutte.

Au sortir de sa convocation au bureau du CNG, Gris Bordeaux a apporté la lumière sur les raisons de sa présence ce samedi dans les locaux de l’instance faîtière. « Ma convocation aujourd’hui dans les bureaux du CNG fait suite à des propos que j’ai tenus en avril 2018… », affirme le troisième Tigre de Fass au micro de Wiwsport.
Gris Bordeaux toujours égale à lui même, dit regretter fortement une convocation qui fait suite à des propos de près d’un an. Entouré par ses sympathisants lutteurs et ses amis proches, le Tigre de Fass dit plutôt attendre du CNG une invitation pour parler de l’intérêt de la lutte, quelque chose qui serait bénéfique à la lutte.

Mais d’après Gris, il serait une cible précise du CNG, vu les disputes tendues qu’il y a eu entre Thierno Kâ et lui le jour du combat Modou Lô / Balla Gaye 2. Mais il rassure les amateurs de l’issue de cet entretien avec l’instance dirigeante. « C’était juste une convocation où on s’est expliqué, on m’a demandé des comptes et je me suis défendu tout en leur signifiant ma désolation… »
Un feuilleton qui vient encore de s’ouvrir entre les lutteurs qui promettent de marquer le pas et le CNG qui semble prendre une angle d’intimidation vis à vis des lutteurs.

wiwsport

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok