.

.

.

.

.

Convoqué par Joseph koto, Aliou Badji « C’est toujours un plaisir d’être appelé pour la défense de notre pays »

Formé au Casa Sports, Aliou Badji continue sa progression depuis janvier dernier en Autriche. Transféré par Djurgårdens IF, l’attaquant de Rapid Vienne s’est livré au micro de wiwsports.com, où il est revenu sur des questions liées à son transfert, à ses nouvelles couleurs et à la sélection nationale du Sénégal.

A peine arrivé au Rapid Vienne, Aliou Badji commence à prendre la température de la Österreichische Fußball-Bundesliga, le championnat de football autrichien, où son équipe occupe actuellement la 7e position avec 26 points au compteur.

Arrivé au milieu de la saison, Badji compte pousser les limites de sa nouvelle formation. « Mon ambition, c’est d’aider le club à continuer à grandir et à montrer mes qualités aussi. », a fait savoir l’ancien buteur du Casa Sports. « On va se battre pour jouer les play-offs et jouer la Coupe d’Autriche à fond, afin de retrouver l’Europa League à nouveau. », poursuit-il.aliou-badji-1 Exclusif : Convoqué par Joseph koto, Aliou Badji « C’est toujours un plaisir d’être appelé pour la défense de notre pays » Gaindés
Pisté en Chine, où Hebei Fortune FC avait mis un pactole de 5 millions d’euros sur la table du Djurgårdens IF, « Droginho » comme l’appellent ses amis, a préféré l’Europe pour continuer sa progression.

« Il y avait des propositions vraiment rentables mais je voulais rester en Europe pour mieux apprendre et je crois avoir fait le bon choix. », révèle-t-il, avant de confirmer la piste de la Ligue 1 française qui lui été ouverte. « Mon club (Ndlr : IF Djugardens) avait refusé 2 millions d’euros venant du SC Amiens. La dernière piste en Europe était Rapid Vienne et je suis parti parce que c’est aussi un grand club avec un bon projet. »aliou-badji-2-300×160 Exclusif : Convoqué par Joseph koto, Aliou Badji « C’est toujours un plaisir d’être appelé pour la défense de notre pays » Gaindés
« Le choix du Rapid Vienne est purement et simplement sportif parce que le club évolue dans un championnat plus relevé que celui de la Suède. Ici (Ndlr : Autriche), nous avons des clubs très respectés comme Red Bull Salzbourg qui est une équipe constante dans les compétitions européennes et c’est un championnat très attractif aussi. », martèle le jeune « Essamay ».

Un des éléments clefs du dispositif de Joseph Koto en U20, le vice-champion d’Afrique (2017) va signer son retour en sélection, où il est attendu pour décrocher la qualification avec les U23, contre la Guinée.

« C’est toujours un plaisir d’être appelé pour la défense de notre pays. J’ai appris ma sélection par le biais des coaches Joseph Koto et Souleymane Diallo. J’ai bien accueilli la nouvelle et je n’ai pas hésité à donner mon accord pour défendre le Sénégal qui est avant tout notre pays. », appuie Badji.

ALIOU-BADJJJ-300×200 Exclusif : Convoqué par Joseph koto, Aliou Badji « C’est toujours un plaisir d’être appelé pour la défense de notre pays » Gaindés
S’il n’a pas pu rejoindre la Super Lig, où il a été annoncé à Galatasaray SK, après une piste menée par Johan Elmander (Ndlr : ancien attaquant de la sélection de Suède, de Toulouse et ancien buteur et actuel recteur de Galasatary SK), Badji (21 ans) peut toujours espérer un grand club d’Europe.

« A chaque chose son temps et je reste concentré sur mon équipe et sur la sélection olympique (U23). Le plus important, c’est de décrocher la qualification et d’aller chercher le trophée en Egypte. On va se battre comme de vrais Lions, car on sait ce qui nous attend. », avance-t-il.

Aliou-badji-3-300×194 Exclusif : Convoqué par Joseph koto, Aliou Badji « C’est toujours un plaisir d’être appelé pour la défense de notre pays » Gaindés
Quand on lui pose des questions sur la sélection nationale A, Aliou Badji se montre exigeant envers lui-même et se dit être conscient de la tâche.

« Comme tout footballeur sénégalais, c’est un rêve de jouer en équipe nationale A mais je dois encore prouver en club pour intégrer cette équipe. Je vais me battre dans mon coin, jusqu’à ce que l’heure sonne et ça viendra. J’y travaille déjà et je continuerai de bien travailler pour porter un jour, ce maillot. », résume l’attaquant du Rapid Vienne.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok