Coupe d’Afrique des Nations 2019 : le Ghana profite du faux pas du Cameroun face au Bénin pour lui chiper la 1ère place

Le Ghana prend la 1ère place du groupe F grâce à sa victoire sur la Guinée Bissau 2-0 et au match nul 0-0 du Cameroun face au Bénin.
Après avoir battu la Guinée Bissau et fait match nul contre le Ghana, le Cameroun avait fait le plus dur. Il fallait finir le travail face au Bénin pour voir les 8es de finale. Méfiance tout de même car les Écureuils aussi jouaient la qualification au tour suivant. Le début de rencontre offrait des débats équilibraient même si les Lions Indomptables maîtrisaient davantage les éléments. Les deux équipes se procuraient des situations dangereuses. Les plus flagrantes étaient à mettre à l’actif des Camerounais mais par trois fois, Allagbé se déployait sur les tentatives d’un Choupo-Moting en jambes (10e, 22e) et Oyongo (17e).

Le Cameroun prenait doucement les commandes du match sans réussir à tromper la vigilance de la défense béninoise (38e), tandis que Sessegnon n’était pas loin de mettre les siens devant à la pause (43e). L’entrée de Njie en début de seconde période ne changeait pas vraiment la donne. Les efforts fournis par Malong (50e) puis Toko Ekambi (64e) semblaient vains face à une défense bien regroupée. Le rythme tombait en cette fin de match, même si Banana trouvait la barre avec un peu de chance (83e). Le score ne bougeait pas et les deux équipes se quittaient sur un nul. Parmi les meilleurs 3es, le Bénin se qualifie pour la première fois de son histoire dans le tableau final, alors que le Cameroun jouera le Nigeria en 8e.

Le réalisme ghanéen fait la différence
Dans l’autre match, le Ghana devait se jouer de la faible Guinée Bissau pour se qualifier et même espérer la première place du groupe en fonction du résultat du Cameroun. Emmenés par les deux frères Ayew, les Black Stars ont connu un début de rencontre un peu poussif, subissant même une opportunité manquée par Piqueti. La faute à une claquette d’Ofori sur sa barre (17e). Un simple avertissement pour les hommes d’Appiah qui vivaient une première période décidément en deçà de leurs possibilités.

Il fallait attendre la seconde période pour voir du mieux. Dès la reprise, Baba Rahman envoyait Jordan Ayew marquer le premier but du match (1-0, 46e). La Guinée Bissau n’abdiquait pas pour autant et se procurait deux nouvelles grosses situations. Toujours pas verni, Antwi voyait sa frappe s’écraser sur la barre (52e), tandis que Candé manquait le cadre d’un rien (63e). La transversale contrariait encore les plans des Lycaons (65e). Beaucoup plus réaliste, Partey en profitait pour inscrire le but du break (2-0, 71e) et offrir la première place du groupe à son équipe. Le Ghana affrontera le 2e du groupe E.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.