Coups et blessures volontaires : Le taximan qui avait poignardé un chauffeur de car rapide prend 3 mois ferme

Natif de la localité de Ngoundiane,Daouda Sarr taximan de profession était devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar hier, pour le délit de coups et blessures volontaires ayant entraîné une interruption temporaire de travail de 30 jours. 

ANNONCE

En effet, le 5 septembre 2017 aux environs de 13 heures, accompagné de son apprenti Boubacar Ba, le plaignant Mamadou Ba chauffeur de car rapide se rendait au marché du crédit foncier pour l’achat de matériels.
Arrivé à hauteur du rond-point de Sahm, le mis en cause Daouda Sarr qui le précédait a grillé le feu de signalisation.
Pour le rappeler à l’ordre, la victime a poursuivi Daouda. Il l’a injurié le traitant aussi d’homosexuel.
Le conducteur du taxi est descendu  de son véhicule, poignard à la main et en a administré un coup à son protagoniste à la main gauche.
Daouda Sarr a ensuite pris la fuite mais il sera arrêté par un conducteur de 4×4.
Quant au blessé Mamadou Ba, il a été acheminé à bord d’un taxi à l’hôpital pour des soins.
Déféré au parquet pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une itt de 30 jours, Daouda Sarr a comparu hier devant le tribunal des flagrants délits où il a farouchement contesté les faits. Le plaignant Mamadou Ba a persisté dans ses accusations brandissant, les radios et les ordonnances de sa blessure au juge. «
Le témoin Boubacar Ba n’a pas été entendu hier à la barre.
Pour la défense, Me Abdoulaye Seck a sollicité le renvoi des fins de la poursuite sans peines ni dépens pour son client Daouda Sarr et en déboutant la partie civile de ses demandes. Selon l’avocat, c’est Mamadou Ba qui a injurié son client qui n’a pas riposté. Terminant, la robe noire a ajouté qu’il n’y a pas de preuves tangibles et on leur parle d’un mystérieux couteau que personne n’a vu. Malgré ses arguments, le tribunal l’a déclaré coupable et condamné à 3 mois d’emprisonnement ferme. Et il doit allouer à la partie civile Mamadou Ba la somme de 130.700 francs cfa pour toutes causes de préjudices confondues.

commentaires
Loading...