Cour suprême : Timide mobilisation des soutiens de Khalifa Sall face à une forte présence des forces de l’ordre

Le dossier de Khalifa Sall est encore inscrit au rôle de l’audience de la Cour suprême, ce jeudi 11 juillet 2019. Jugé, condamné le 20 décembre pour escroquerie sur les deniers publics et faux et usage de faux sur des documents administratifs, l’ancien maire de Dakar est revenu à la charge devant les juges de la Cour suprême après avoir essuyé les rejets de cette juridiction.

Ses avocats sont en ce moment face aux juges après leur recours introduit pour excès de pouvoir au niveau de de la Chambre administrative de la Cour suprême pour contester la révocation de leur client à la mairie de Dakar.
Mais en attendant la fin de l’audience qui a démarré depuis 10 heures, les abords de ladite juridiction suprême sont prises d’assaut par quelques dizaines de militants et de soutiens de Khalifa Sall. Le groupe essentiellement composé de femmes est en train de faire le pied de grue. À l’ombre, elles discutent de tout et de rien pour meubler le temps alors que tout près d’elles sont disposés quelques 5 fourgons de la Gendarmerie nationale et un camion du Groupement mobile d’intervention (Gmi).

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok