Cristiano Ronaldo accusé de viol : La police de Las Vrgas va comparer son ADN

La police de Las Vegas a publié un mandat d’arrêt pour obtenir l’ADN du Portugais Cristiano Ronaldo, lui qui est accusé de viol par Kathryn Mayorga. Elle sera ensuite comparée à celle retrouvée sur la robe de la victime.

L’enquête sur des accusations de viol visant Cristiano Ronaldo (Juventus) continue. Selon le Wall Street Journal, la police de Las Vegas a publié un mandat pour obtenir l’ADN du Portugais. Elle sera ensuite comparée à celle trouvée sur la robe de la victime présumée, Kathryn Mayorga.

Une enquête ré-ouverte il y a quelques mois
La requête a été transmise aux autorités italiennes, qui récolteront l’ADN de Ronaldo avant de l’expédier aux Etats-Unis. L’affaire est devenue publique en octobre dernier, après la plainte Kathryn Mayorga. L’Américaine a rencontré Cristiano Ronaldo en juin 2009 au Palms Casino Resort de Las Vegas. Selon la plaignante, le Portugais l’aurait alors invitée dans sa suite avant de l’agresser sexuellement. Ronaldo, via son avocat, a affirmé que le rapport sexuel était consenti. Kathryn Mayorga s’était déjà adressée à la police en 2009, mais n’avait à l’époque pas voulu dévoiler le nom de son agresseur. Elle avait ensuite passé un accord financier à hauteur de 375 000 dollars, une négociation forcée selon l’avocate de la victime.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.