Daouda Ba : « Abdourakhmane Diouf a été très clair en disant qu’il ne conseillerait pas au Président Idrissa de… »

« Le Président Idrissa Seck, à l’instar des trois autres candidats de l’opposition, rejette le résultat de la commission nationale de recensement des votes, repris par le conseil constitutionnel pour valider ‘l’élection’ de Macky Sall au 1er tour…« , souligne d’emblée Daouda Ba, dans une note parvenue à senego.

Pour le porte-parole adjoint de Rewmi, « Abdourakhmane Diouf a été très clair en disant qu’il ne conseillerait pas au Président Idrissa de féliciter Macky Sall« .

« Rappelons que le Président Idrissa Seck, au lendemain du vote de la loi parrainage avait décidé de saisir, non pas le conseil constitutionnel, mais des juridictions communautaires. Rappelons également que le Président Idrissa Seck, des juristes et la majorité des sénégalais ont rejeté et dénoncé l’invalidation de la candidature de Khalifa Sall – dont le rabat d’arrêt du dossier était suspensif – par le conseil constitutionnel« , poursuit le membre du Task Force communication de Idy2019 .

A cet effet, c’est donc dans une suite logique que « le Président Idrissa Seck et les autres candidats de l’opposition, à travers un communiqué, n’ont pas jugé opportun de déposer un recours devant ce même conseil constitutionnel pour contester des résultats préfabriqués qui ne reflètent aucunement la réalité des urnes. Ce communiqué du 28/02/2019 est toujours d’actualité et reflète fidèlement l’état d’esprit actuel du Président Idrissa Seck« .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.