Débat pétrolier : Les véritables préoccupations des Sénégalais sont-elles biaisées ?

Au regard du discours typiquement pétrolier accroché à la bouche de la plupart des politiciens de notre pays par ces temps-ci, il urge d’ouvrir des pistes de réflexion à cet effet. Car , les Sénégalais ont besoin que leurs préoccupations quotidiennes soient prises en charge en lieu et place d’un débat pétrolier qui fait plus dans la projection que dans le pragmatisme.

Le mal du sénégalais et des Sénégalais, c’est assurément de faire miroiter le pétrole et son exploration dans les abîmes de l’espoir d’un peuple tenaillé par la pauvreté, le sous-emploi et le manque de repère économique. En effet depuis que ce sésame est déclaré sous nos terres, la paix des âmes a cessé d’humaniser les Sénégalais. L’on se mire sur la glace d’un eldorado qui n’à point sonné à nos portes et qui, parfois frise le spectre de la malédiction de l’or. On en est même pas encore à la phase d’exploitation de notre or noir, voilà que les politiciens en font un fond de commerce politique. Et telle une cargaison de kalachnikovs, chacun use de cette arme de destruction, pour mitrailler son adversaire politique à souhait, dans le seul but de se frayer une place au soleil d’une présidentielle mal attendue. Pour ce faire, les véritables préoccupations des Sénégalais sont-elles prises en compte ? Il y a lieu d’en douter car les secteurs vitaux du pays sont dans une précarité ambiante mais les politiciens ont choisi de biaiser le débat, sur les urgences du peuple par un discours pétrolier de façade qui, à la limite, n’apporte rien aux goorgorlous. Contrats pétroliers, contractants et gouvernement plongent dans des pourparlers et des signatures on ne peut plus opaques, loin des préoccupations des Sénégalais qui ont pour nom : diminution de la cherté de la vie, prise en charge médicale, scolarité des élèves, emploi des jeunes et sécurité des citoyens, entre autres. L’exploration du pétrole est certes importante sous nos cieux, mais elle ne doit guère prendre en otage un peuple Sénégalais obnubilé par sa survie. Et les politiciens doivent irrémédiablement parler de programmes fondamentales sources d’espoir et non s’en tenir à un discours pétrolier qu’il n’est pas donné à tout le monde de percer le secret.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok