Décès de Mory Kanté : Macky Sall écrit à Alpha Condé et aux Guinéens

Dans un post publié sur sa page facebook, ‪le Président de la République, Macky Sall, a présenté ses condoléances au peuple guinéen et à son homologue Alpha Condé. Cela fait suite à la disparition de l’artiste Mory Kanté.

L’Afrique vient de perdre un de ses dignes fils, une icône de sa culture. Mory Kanté fut un artiste talentueux, créateur de sons et de rythmes, ambassadeur de son pays et de l’Afrique“, a écrit le chef de l’Etat présentant ses condoléances “émues” au peuple guinéen et à son frère le Président Alpha Condé.

Nécrologie

Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté est décédé des suites d’une longue maladie, ce vendredi 22 mai, à l’âge de 70 ans, dans un hôpital de Conakry. Surnommé le “griot électrique”. Il avait contribué à populariser la musique africaine et guinéenne à travers le monde, notamment avec son succès planétaire “Yéké Yéké”.

Mory Kanté

Mory Kanté était issu d’une grande famille de griots guinéenne et malienne. Il avait été formé, dès son plus jeune âge, à être un djeli et à conter en musique les épopées sans fin des familles. En 1960, il vient à Bamako et reçoit les influences de la rumba zaïroise, de la salsa cubaine mais aussi de la pop rock anglo-saxonne. Il joue du balafon, de la guitare et de la kora. Il va intégrer le Rail Band de Bamako en 1961. Le lead vocal de ce groupe est un certain Salif Keïta

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.