Déclaration de candidature de Alioune Badara Mané aux élections locales !

Journaliste, homme politique face à la presse ce matin dans un hôtel de la place Alioune badara Mané par ailleurs président du conseil communal de la jeunesse de Meouane a fait sa déclaration de candidature pour les élections locales au poste de Maire à la commune de Meouane pour affronter son principal adversaire Bara Ndiaye.
Vous retrouvez ci-dessous l’intégralité de son discours.

J’ai choisi de déclarer symboliquement ma candidature au poste de Maire à la Marie de Meouane pour proposer un nouveau choix aux Meouanois.

5 ans après le « séisme » du 2014, qui a vu l’accession de Bara Ndiaye à la tête de cette noble Commune qui est là nôtre, rien n’a changé.La même mauvaise pièce remet en selle les mêmes mauvais acteurs. A chaque élection, nous subissons un chantage obscène pour nous obliger à voter par défaut. Combien de générations va-t-on ainsi sacrifier ? C’est une prise d’otage de notre démocratie communale.

J’ai la conviction que ceux qui sont à l’origine des problèmes de la Commune de Meouane ne peuvent pas faire partie de la solution. Ils sont pour la plupart responsables de n’avoir rien fait parce qu’ils ont manqué de courage.

Je me présente devant eux au nom d’un mouvement nouveau, participatif et indépendant. « Meouane qui ose » est une coopérative politique différent des autres composés que de patriotes soucieux du vécu quotidien de la population Meouanoise. Ensemble, nous allons apporter du sang neuf et refaire un Meouane nouveau, nous représentons 5000 sympathisants identifiés présents dans toute la Commune.
Notre mouvement est ouvert à tous.
Chaque citoyen patriote est le bienvenu !

Avec ce mouvement, nous mobiliserons les sacrifiés de la démocratie, les invisibles de Meouane, ceux qui sont écartés des décisions, qui n’ont hérité de rien mais qui veulent participer, coopérer, réinventer notre commune. Ce que nous souhaitons, c’est contribuer avec cette nouvelle force politique, ouverte à tous, à une recomposition profonde pour le bien être des populations.

Le débat ne peut se résumer à la question comptable des 35 ou des 39h ! Meouane se tient devant un choix de civilisation. Nous souhaitons rassurer les anciens sur le fait que Meouane continuera après eux. Et les jeunes sur le fait que son avenir se fera avec eux.

Parce que la valeur promesse a été disqualifiée, je n’en ferai pas. En revanche, je m’engage à changer de méthode. ! Le temps est venu de redonner le pouvoir aux Meouanois

Rendre le pouvoir aux Meouanois c’est d’abord par une révolution démocratique. Le peuple souverain doit reprendre son pouvoir avec de nouveaux outils d’expression populaire.

Rendre le pouvoir aux Meouanois c’est les laisser faire et créer du lien entre eux mais pas de les diviser pour mieux régner en leur donnant les moyens qu’il faut.
Je plaide pour une économie du partage qui introduise une concurrence plus juste, en donnant la primauté aux jeunes d’avoir accès à l’emploi et de libérer nos entreprises locales de l’emprise.

Je revendique une société alternative, celle de la coopération qui permette aux associations, groupement de femmes,GIE, de multiplier les recettes de leurs succès.

Alors peut-être retrouverons-nous suffisamment de confiance en nous pour que Meouane ne cesse de se banaliser et redevienne une « personnalité », y compris sur la scène nationale car nous disposons d’une ressource humaine qualifiée.

Après 6 années d’engagement politique au cours desquelles j’ai tenté de changer le système politique de l’intérieur, j’ai aujourd’hui fait le choix de défendre cette vision de notre Commune en étant libre d’être à la fois libéral.
Avec la volonté de m’en remettre au seul recours que je connaisse dans une Commune aussi exceptionnelle que la nôtre :
Vive Meouane
Vive la jeunesse
Alioune badara Mané

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok