DÉCLARATION DE LA PRÉSIDENTE DE L’OFNAC

«J’ai beaucoup de respect pour mon collègue le procureur de la République, mais ça m’étonnerait qu’il puisse nous retourner nos dossiers d’enquête. La procédure pénale en cours a l’Ofnac, n’est pas celle qui est prévue dans le code procédure pénale. L’Ofnac ne travaille ni sur l’autorité, ni sous la direction du procureur de la République. Ce sont les officiers de police judiciaire et les agents de police judiciaire qui travaillent sous son autorité», a-t-elle précisé

Mme Diakhaté qui a apporté sa part de réponse dans cette affaire ce mardi, a précisé que son travail a été bien fait. «Le dossier du Coud a été transmis au procureur depuis 4 ans. Lui-même il dit avoir reçu 19 rapports de l’Ofnac. Et aucun dossier n’a été exploité. Je l’invite plutôt à exploiter les dossiers reçus de l’Ofnac pour prendre une décision», a expliqué la présidente.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.