DERNIER AVERTISSEMENT À TOUBA – Ce que le Khalife veut avant le 5 octobre…

Trop de laisser-aller et de laisser-faire dans la cité religieuse de Touba ! Des cantines installées n’importe comment sur les grandes allées de la cité, sur la corniche et tout au long du tronçon qui mène vers la grande mosquée en partance de Mbacké, des tas de bois mort disposés à deux pas de la chaussée, des étals de médicaments tels des ” pharmacies portables” à tout bout de champ, des entreprises qui laissent leurs marchandises occuper le trottoir obligeant les piétons à marcher sur la chaussée, des garages de mécaniciens qui n’hésitent pas à occuper la voie publique avec des véhicules immobiles car en panne et bien d’autres bizarreries…ont amené le Khalife Général des Mourides à donner mandat à la mairie, à la police et à la gendarmerie pour mettre fin à une anarchie qui n’a que trop duré. Cette situation, à l’origine d’une insécurité routière indescriptible, a de tout temps été dénoncé par certains services de la municipalité. Seulement, jamais leurs initiatives de déguerpissement n’ont été couronnées de succès.

Aujourd’hui, c’est Serigne Sidi Mokhtar Mbacké, par l’entremise de son porte-parole Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre, qui a décidé de gérer personnellement cette affaire. Ainsi un délai a été donné aux occupants illégaux de vider les lieux d’ici au 5 octobre. ” Pas une seconde de plus !” a semblé dire le maire Abdou Lahad Kâ dans un communiqué rendu public.

Cette décision intervient à un peu plus d’un mois du grand magal de Touba qui draine pas moins de 5 millions de personnes, selon des études faites lors de la dernière​ édition.

commentaires
Loading...