Des milliers de personnes défilent en Algérie contre un 5e mandat de Bouteflika

Les Algériens opposés à un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika ont commencé à descendre dans la rue vendredi après-midi dans la capitale et plusieurs grandes villes du pays.

Plusieurs milliers d’Algériens défilent, vendredi 1er mars, en différents points du centre d’Alger et dans plusieurs villes du pays contre la perspective d’un 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika.

Ce mouvement de contestation a pris une ampleur sans précédent vendredi dernier, lorsque des dizaines de milliers de personnes ont défilé à Alger en dépit de l’interdiction théorique de toute manifestation. La semaine a ensuite été marquée par plusieurs cortèges, dont des rassemblements étudiants, mardi, ou un sit-in de journalistes contre la « censure » à Alger, jeudi. Une dizaine de journalistes ont y été arrêtés quelques heures, puis relâchés.

Ce vendredi de mobilisation est d’autant plus important pour les opposants à Bouteflika que la date limite pour déposer les candidatures à la présidentielle du 18 avril est fixée au 3 mars à minuit.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok