Des patrons du PDS se cachent pour aller voir…Sonko

C’est une révélation explosive au sein du PDS qui va décimer le reste du parti en ruine après la fuite en avant du candidat Karim Wade et la mauvaise stratégie du père fondateur lors de la présidentielle du dimanche 24 février 2019.

Les Wade isolés

Les responsables du PDS ne se pressent plus au domicile du Secrétaire général national du Parti, Me Wade qui a élu domicile dans une nouvelle villa de Fann Résidence. Les réunions et audiences dans un célèbre hôtel de la Corniche sont arrêtées. On ne se presse plus aux portes de Wade. Notre reporter a aperçu aux abords de la résidence, les membres du comité directeur tels Oumar Sarr, Amadou Sall, la députée Woré Sarr et le chargé de com, Mayoro Faye…Et c’est tout.

Les autres sont allés voir ailleurs ou se cachent en attendant de se faire appeler par le nouveau président élu.

Des libéraux chez Sonko

En dehors de Mamadou Massaly, responsable de la Fédération PDS de Thiès, plusieurs responsables de la Fédération PDS de Dakar et environs, ont joint Sonko pour transformer leur bases respectives en entité « Patriotes » de PASTEF… « Ce sont des libéraux qui ont besoin d’un nouveau souffle politique et Ousmane Sonko représente le nouveau politicien de demain alors pourquoi pas » nous dit l’un d’entre eux. Un autre président de la Fédération du PDS de la Banlieue qui fait partie des responsables libéraux qui veulent fuir le PDS, déballe : « Wade est vieux et il veut hypothéquer l’avenir du Parti en le confiant à son fils qui n’est jamais revenu. Alors nous n’allons pas connaître une seconde mort en attendant le retour de cet héritier, on va voir ailleurs, un point un trait »…

Le PDS ne survivra à cette saignée qui risque d’anémier le partie de Wade déjà à l’agonie.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok