Des travailleurs des boulangeries licenciés après leur conférence de presse, « Y’en a Marre » dans une colère noire

Plusieurs ouvriers et travailleurs des boulangers, réunis autour de l’association « And Defar Euleugou Boulanger » ont été licenciés. Les raisons, leur conférence de presse tenue au siège de « Yen a marre », durant la grève des producteurs de pain, pour dénoncer leurs conditions de vie.

Il s’agit de Ibrahima Djité, président de ladite association, Mamadou Lamine Tall, le vice-président et Mouhamed Thiam, le chargé des relations extérieures.

Ces licenciements ont provoqué la colère noire du mouvement « Y’en a Marre » . Le mouvement citoyen dénonce le comportement irresponsable et abusif des patrons des boulangers qui visent à priver du droit syndical leurs employés, ce même droit qu’ils ont exercé, il y a quelques jours, en observant 72 heures de grève qui ont abouti à des négociations avec le ministre du Commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.