.

.

.

.

.

Dialogue national : ce que Abdoul Mbaye, Mamadou Lamine Diallo et Thierno Alassane Sall reprochent à Macky Sall

Dans une déclaration publique, les leaders du Congrès de la Renaissance Démocratique ont listé les griefs qu’ils opposent au Président Macky Sall, rejetant ainsi le Dialogue national.

Abdoul Mbaye et ses camarades dénoncent ainsi le non-alignement des mandats des députés et du président de la République, qui, selon eux, est la conséquence directe du non-respect de son premier mandat de 5 ans. Ils prêtent au chef de l’Etat, l’intention de vouloir : « reporter les élections législatives ainsi que celles des élus locaux une seconde fois ». Ils ne digèrent toujours pas le parrainage « qu’il a imposé pour faciliter sa réélection, en réduisant le nombre de candidats à l’élection présidentielle ». Un système qui, ont-ils relevé, est unique au monde. 

Sur le plan économique, ils dénoncent une politique économique désastreuse, centrée sur des dépenses d’investissement n’allant pas dans le sens d’une transformation structurelle de l’économie sénégalaise. « Les grands projets réalisés par les entreprises étrangères, basés ces deux (2) dernières années sur un gaspillage de ressources publiques à des fins politiciennes, dans une démarche de réélection, a eu recours à de fausses statistiques de croissance pour masquer son échec », ont encore dit, Thierno Alassane Sall et ses amis.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok