Dialogue national: la presse privée écartée, le Synpics s’insurge

La presse privée n’a pas pu accéder à la salle, hier, jeudi 16 mai, lors de la restitution des amendements des termes de référence en vue du dialogue politique fixé au 28 mai prochain. Seule la RTS avait accès aux locaux. Toute chose que déplore le Secrétaire général du Synpics, Bamba Kassé.
« Si c’est un exercice de communication, on peut comprendre qu’ils choisissent dans quel média ils veulent parler. Mais pour une rencontre comme celle-là, en vue du dialogue politique, ils n’ont pas le droit d’exclure la presse privée », s’est-il désolé, en substance, sur la RFM.

Il faut tout de même signaler qu’une telle pratique discriminatoire en faveur de la télévision nationale n’est pas une première dans l’espace médiatique sénégalais. Il est peut-être temps qui ce favoritisme qui ne dit pas son nom, cesse pour de bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.