Dialogue politique / Issa Sall PUR : « Le dialogue ne devra pas être modéré par l’administration… »

C’est le seul candidat à la dernière présidentielle de 2019 à prendre part au dialogue politique. Issa Sall du PUR qui a indiqué n’avoir pas fait le déplacement pour discuter sur les termes de référence, a plutôt laissé entendre que l’enjeu se situait sur la modération du dialogue.
« Nous voulons savoir qui modérera ce dialogue. Le front auquel j’appartiens ne veut pas que le dialogue soit modéré par l’administration. Il faudra une personnalité neutre aux commandes. Avec un staff autour de lui et on évoquera toutes les questions sans exclusive. Ce sera un dialogue sincère où tout le monde participera. Et que ce ne soit pas seulement un dialogue politique mais aussi sur les « maux » de la nation », dira t’il.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok