Dialogue politique Serigne Mansour Sy Djamil donne sa position

Le leader du parti Bess du niakk est partant  pour un dialogue national portant sur le processus électoral et des contrats sur le pétrole. Le marabout-politicien est d’avis qu’il faut se mette autour d’une table pour s’entendre autour de l’essentiel.

Venu à Pikine pour animer une conférence religieuse organisée  de son parti Magaye Seck organisée par des ressortissants du walo, dirigés par le responsable départemental, le président du parti Bess du niakk, Serigne Mansour Sy Djamil par ailleurs député à l’assemblée nationale est partant pour un dialogue national autour du processus électoral et des  contrats sur le pétrole et le gaz qui divisent actuellement les Sénégalais. »Il faut qu’on se mette  atour de la table qu’on y vienne sincèrement avec ferveur pour aboutir au dialogue. On ne peut pas régler ce dialogue chacun dans son coin avec des anathèmes et sans une opposition belliqueuse. Mais également que le pouvoir en place soit sincère et que l’on définisse les conditions de ces pourparlers mais aussi les termes de référence et les priorités. »Comme priorités pour l’établissement du dialogue politique nationale, le leader de Bess du niakk affirme : « Les 02 priorités qui surdéterminent toutes les autres priorités sont la gestion des ressources naturelles et le processus électoral. »Serigne Mansour Sy Djamil indique qu’il l’avais dit depuis 2016 et aujourd’hui, c’est toujours d’actualités.


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.