.

.

.

.

.

Diffusion de la CAN 2019: La RTS n’a pas l’exclusivité des droits au Sénégal !

On peut s’attendre à regarder la coupe d’Afrique des nations 2019 sur la RTS et une autre chaine privée, c’est ce qu’on aura retenu du point de presse de l’union africaine de la radiodiffusion qui précise détenir jusqu’en 2023 l’exclusivité des droits de diffusion des compétitions de la CAF.

A moins de deux mois de la 32e édition de la CAN, l’UAR qui est chargé de designer les diffuseurs de la plus grande compétition du continent est toujours en discussion avec les médias sénégalais. Selon son président, Gregoire Ndjaka, seule la RTS est autorisée pour le moment à diffuser.

Toutefois les autres chaines intéressées peuvent entrer en jeu. « Pour le cas du Sénégal, il faut tenir compte de la diversité médiatique. La RTS fait partie de de la négociation de droits. J’ai reçu Mamadou Ibra Kane de E-medias hier et j’ai rendez vous jeudi avec Birane Ndour du groupe Futurs médias. Nous laissons la porte ouverte à toutes les propositions. Pour dire que l’UAR ne prend pas de décision arbitraire. Nous allons parler avec le gouvernement et le CNRA parce que c’est un sujet sensible. »

A la question si la RTS a l’exclusivité des droits de diffusion au Sénégal, le président de l’UAR ne se voudra pas catégorique sur la réponse: « Rien ne peut se faire sans la RTS. Il y’aura des ajouts mais il faut tenir compte de la présence de la RTS, c’est une réalité permanente. Elle a donné mandat à l’UAR de faire des négociations.

Toutefois, il précise que l’appel d’offre ne concerne pas seulement la CAN, il ne s’agira pas seulement de faire la diffusion de la CAN et de laisser les autres compétitions. Ce qui pourrait être un frein financier pour les autres candidats.

« Nous n’avons pas un package intitulé CAN. Nous avons d’autres disciplines à commercialiser comme le foot féminin, le beach soccer et tant d’autres. C’est le package mis à la disposition de ceux qui veulent acquérir les droits. »

Sur le cout des droits de diffusion, l’UAR attend la fin des discussions: « Nous sommes toujours en négociations donc on ne pourra pas communiquer sur le prix mais retenez que c’est une somme importante. Les discussions vont se terminer le 30 avril 2019. »

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok