District sanitaire de Dahra : Le bloc opératoire fermé, 08 décès maternels enregistrés en 06 mois

La mortalité maternelle constitue un véritable problème de santé publique au niveau du district sanitaire de Dahra qui polarise 18 postes de santé. En effet, depuis la fermeture du bloc opératoire en mai 2018 faute d’un technicien en anesthésie réanimation, plusieurs cas de mortalité maternelles ont été constatés. Selon le médecin-chef du district sanitaire de Dahra, Mamadou Thioro Mbaye, 08 cas de décès maternels ont été enregistrés en l’espace de 06 mois. La fonctionnalité du bloc opératoire joue un rôle important dans la lutte contre la mortalité maternelle et dans la prise en charge de toutes les urgences obstétricales, a indiqué Docteur Mbaye. Il a formulé un plaidoyer à l’endroit de toutes les autorités locales administratives politiques et sanitaires à accompagner son service pour la réouverture du bloc opératoire.

D’après lui, le bloc opératoire est entièrement équipé, l’équipe opératoire est sur place. Ce qui manque, c’est l’affectation d’un technicien en anesthésie réanimation. La fermeture du bloc opératoire a déjà occasionné beaucoup de désagréments à l’encontre des populations qui sont obligées de rallier Linguère ou Touba pour bénéficier des soins médicaux chirurgicaux.

Seneweb

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok