Divorce entre Mohammed VI et Lalla Salma : un sujet qui dérange au Maroc ?

La séparation entre le roi du Maroc, Mohammed VI, et la désormais ex-princesse Lalla Salma née Bennani semble être un sujet qui dérange au point que les médias de ce pays d’Afrique du Nord évitent de l’évoquer. Du moins, autant qu’ils le peuvent.

Le roi du Maroc, Mohammed VI, et Lalla Salma née Bennani sont séparés, à en croire des informations publiées depuis plus d’un an par le magazine espagnol Hola !, repris par la quasi-totalité de la presse mondiale, sauf celle du Maroc, à quelques exceptions près, pour ne pas dire à l’exception de Bladi. En effet, ce journal marocain n’hésite pas à relayer des informations liées au divorce entre le roi et la princesse, là où les autres évitent cette question qui semble fâcher.

Déjà le 13 février 2019, le journal reprenant Hola !, indiquait, en prélude que « Le roi Mohammed VI et Lalla Salma ont bel et bien divorcé, selon le magazine espagnol Holai. Un divorce irrévocable… Le titre même de Hola ! le confirme : « Voilà la vie de la princesse Lalla Salma un an après son divorce du roi du Maroc ». L’ex-épouse du roi serait quand même encore très proche de ses enfants ». Ce 3 avril 2019, Lesite info, relatant la réapparition de Lalla Salma, se prive d’évoquer le nom du roi Mohammed VI, évitant du coup d’aborder l’épineux sujet autour du divorce du couple royal.

Pour sa part, toujours en prélude, Bladi évoquait une nouvelle fois l’éclatement du couple royal en ces termes : « Alors qu’on ne voit plus Lalla Salma depuis quelques temps, des sources médiatiques ibériques affirmant d’ailleurs que son divorce avec le roi Mohammed VI a été prononcé, voilà qu’on parle d’une sortie de Lalla Salma et Lalla Khadija et quelques amies à Jemaa El Fna, à Marrakech ». Ce qui fait de ce journal, l’un des rares médias marocains à évoquer ce sujet à la limite tabou au royaume, et qui intéresse plus d’un Marocain, car il s’agit là de la vie du couple royal.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok