Donald Trump compare les migrants à des « animaux » et provoque un véritable tollé

AUX ETATS-UNIS, DONALD TRUMP A UNE NOUVELLE FOIS PROVOQUÉ UN VÉRITABLE TOLLÉ EN COMPARANT LES MIGRANTS ILLÉGAUX À DES ANIMAUX.

Une petite phrase qui devrait faire beaucoup parler. En effet, c’est à l’occasion d’un entretien accordé à la télévision américaine que le quarante-cinquième président des Etats-Unis a comparé les migrants mexicains raccompagnés de l’autre côté de la frontière américaine à des « animaux » : « Ce ne sont pas des hommes, ce sont des animaux. Nous les expulsons à un rythme jamais vu auparavant » s’est-il d’ailleurs félicité.

Une déclaration qui a en fait eu lieu en marge d’une réunion organisée à la Maison Blanche avec une vingtaine de députés américain visiblement opposés à la nouvelle loi « sanctuaire » entrée en vigueur en Californie. De par cette loi, cet état américain se présente comme un « sanctuaire » pour les immigrés illégaux et limitera au maximum ses collaborations avec la police fédérale anti-immigration. Un affront pour le président Trump qui est farouchement opposé à l’immigration mexicaine sur son sol : « Nous avons les lois les plus stupides du monde en matière d’immigration, mais nous allons nous en occuper ».

Une attitude offensive très vite calmée par Jerry Brown, le gouverneur de Californie qui, sur Twitter, a tenu à remettre les choses en place : « Donald Trump ment sur l’immigration, il ment sur la criminalité. Nous, citoyens de la 5e économie mondiale, ne sommes pas impressionnés ».

commentaires
Loading...