Dossier Neymar : les dessous de la réunion PSG-Barça

La presse espagnole dévoile ce soir de précieuses informations sur le déroulé de la réunion entre les dirigeants barcelonais et Leonardo pour le transfert de la star brésilienne.
Le FC Barcelone a lancé son premier assaut pour Neymar en cette journée de mardi. Sans même se cacher des nombreuses caméras présentes pour les suivre, le secrétaire technique catalan Eric Abidal et le responsable du secteur sportif du club Javier Bordas se sont envolés pour la capitale avec un objectif : accélérer les discussions avec le Paris Saint-Germain pour le transfert de Neymar. Ou c’est du moins ce qu’on pensait jusqu’ici. Sur place, les deux hommes ont été rejoints par André Cury, un habitué des dossiers brésiliens du côté du FC Barcelone.

AS dévoile les dessous de cette réunion avec le directeur sportif francilien Leonardo. C’est aux alentours de midi que l’ancien joueur de la Canarinha a accueilli ses homologues barcelonais, pour une réunion qui a duré quatre heures. Si le dossier n’a pas forcément avancé, le Barça a frappé un premier coup, du moins stratégiquement parlant, par rapport au Real Madrid. L’objectif de cette réunion n’était d’ailleurs pas forcément de plier l’opération rapidement.

Le Barça a voulu marquer son territoire
Comme l’explique le journal, ce ne sont pas les poids lourds de la direction qui se sont déplacés, mais des responsables plutôt secondaires. Généralement, lorsqu’il s’agit de boucler un dossier chaud, c’est le président Josep Maria Bartomeu qui fait le voyage, souvent accompagné du directeur général Oscar Grau. En se déplaçant jusqu’à Paris, les Catalans avaient un but : marquer leur territoire, et mettre bien en évidence qu’ils sont en pole position sur ce dossier compliqué.

La position du FC Barcelone n’a pas changé tout au long de la réunion, et les Blaugranas n’envisagent que deux options : un échange de joueurs ou un prêt, avec une option d’achat obligatoire à la clé pour l’été prochain. En face, le PSG n’a rien voulu entendre, et souhaite, en plus de joueurs, du cash. Selon Sport, le champion de France a demandé 100 millions d’euros + Coutinho + Semedo + un troisième joueur en prêt ! Hors de question de se plier à de telles exigences côté barcelonais. Comme l’explique le média, on pourrait avoir des avancées jeudi, à l’occasion de la réunion de l’ECA, où Josep Maria Bartomeu et Nasser Al-Khelaïfi devraient bien être présents.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.