Double meurtre de Médinatoul Salam : Jour de vérité pour Cheikh Béthio et Cie

La Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Mbour devra rendre son verdict du procès pour le meurtre de deux membres des Thiantacounes ce lundi.

Cheikh Béthio Thioune et dix-neuf de ses disciples, dont le procès s’est ouvert le 23 avril à Mbour, sont poursuivis entre autres, pour association de malfaiteurs, recel de malfaiteurs, recel de cadavre, complicité de meurtre, non dénonciation et détention d’arme sans autorisation. Ils comparaissent notamment pour le meurtre en 2012 de deux de leurs condisciples, Bara Sow et Ababacar Diagne. Les victimes avaient été torturées à mort avant d’être enterrées à Médinatoul Salam, une localité de la commune de Mbour.

Le guide des Thiantacounes en séjour médical à Bordeaux, selon ses avocats, est jugé par contumace dans cette affaire.

Le procureur de la République près du Tribunal de grande instance de Mbour, Youssou Diallo, a requis une peine de travaux forcés à perpétuité à l’encontre du guide des Thiantacounes et de quinze de ses co-accusés. Il a également réclamé une peine de 10 ans de travaux forcés contre Samba Ngom, Aziz Mbacké Ndour, Mamadou Hanne dit Pape et à Serigne Saliou Barro.

Les avocats des familles des victimes, eux, ont demandé 3 milliards en guise de dommages et intérêts.

Quant aux conseils des prévenus, ils ont invité le juge de la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Mbour à prononcer l’acquittement de leurs clients.

IGFM

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok