Drame : Ce père de famille corrige son fils en classe d’examen et finit par le tuer juste parce qu’il a…

Au Cameroun, plus précisément à Ebolowa, consternation et émoi sont au rendez-vous.

 Et pour cause une grande tragédie qui ne cesse de nourir les choux gras. En effet, Steve Loïc BILOUNGA, élève en classe de troisième et au cours préparatoire a été arraché à la vie suite à une correction de son père.

Il lui est reproché d’avoir détourné les frais de dépôt de son dossier de candidature pour les examens du BEPC. Comme a expliqué sa mère Carine BIKAK au micro de la Crtv, le défunt qui était pensionnaire au Lycée Blanc d’Ebolowa aurait utilisé à d’autres fins la somme que a lui remise par son géniteur Paulin NTIE pour ses frais de dépôt du dossier des examens du Bepc.

Ayant eu confirmation auprès des officiels du Lycée Blanc d’Ebolowa que son fils mentait en prétendant s’être acquitté de ladite somme, le géniteur de Steve Loïc a eu un bon prétexte pour remonter les bretelles à son fils à qui il reprochait déjà de consommer du tramol et bien d’autres drogues. La consommation de ces stupéfiants le rendait violent et insolent, a confié sa mère, et donc ils n’auront plus à se plaindre du jeune pubère.

Il a ainsi succombé aux coups furieux de son père et autres traumatismes crâniens. Dans un cas comme celui-ci, le mobile du décès « involontaire » est l’argent, qui résolument n’a plus d’importance devant l’irréparable.

 

Source : afrikmag

commentaires
Loading...