Droits TV : Jacques-Henri Eyraud et Jean-Michel Aulas se frottent les mains

Après l’annonce de la vente des droits TV de la Ligue 1 à un montant record pour la période 2020-2024, le président de l’Olympique Lyonnais et son homologue marseillais ont fait part de leur grande satisfaction.

Il faudra encore patienter deux ans avant de toucher le jackpot, mais les acteurs de la Ligue 1 ont le sourire. À partir de 2020, le montant des droits TV de notre championnat passera d’environ 760 M€ à un peu moins de 1,2 milliard d’euros par saison. Une augmentation significative (+60%) qui fait bien évidemment le bonheur des écuries hexagonales qui rattrapent une partie de leur retard sur les autres grands championnats européens.

Interrogé par les médias juste après l’annonce faite par la LFP, le patron de l’Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud, n’a en tout cas pas caché sa satisfaction. « Un montant tel que celui-là, 1,2 milliard d’euros, c’est évidemment des recettes financières significativement supérieures et c’est aussi une façon pour le foot français de rattraper son retard, car nous étions à la traîne à ce niveau-là par rapport à d’autres marchés européens. On peut se féliciter de voir à quel point les efforts qui ont été faits par les propriétaires et les nouveaux investisseurs sont aujourd’hui récompensés ».

Une manne financière plus conséquente qui aura donc sans surprise des conséquences bénéfiques pour nos formations, notamment sur le mercato. C’est ce qu’a laissé entendre le président lyonnais Jean-Michel Aulas. « Ça va changer la capacité d’investissement. C’est une évolution significative qui va permettre de mieux payer les joueurs, d’investir dans les infrastructures et d’avoir des clubs plus spectaculaires. On est dans l’attente qu’avaient les clubs les plus importants, en particulier ceux qui ont investi dans les stades et dans les joueurs. On est parfaitement satisfaits. On est peut-être un peu au-dessus de ce qui avait été imaginé. (…) On va peut-être prendre un peu plus de risques sur la partie joueurs et aussi sur la partie centre de formation où on va se perfectionner pour avoir demain les meilleurs joueurs français ». Vivement 2020 !

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok